Le Camée : Histoire d'un bijou ancien qui revient dans les tendances.

Le Camée : Histoire d'un bijou ancien qui revient dans les tendances.

 

Chaque Camée est une œuvre d’art miniature, issue d’un savoir faire très ancien. Cette pièce significative, empreinte de grâce et d’histoire, fait son grand retour et accompagne l’engouement actuel pour tout ce qui est antique. Zoom sur ce superbe objet, qui revient dans les tendances de l’art actuel.

Le camée est une technique de gravure en bas-relief appliquée sur un coquillage ou une pierre fine, afin que les personnages représentés se détachent de l’arrière plan plus clair ou plus foncé. Son nom provient de l’italien « cameo », probablement relié au terme « camaïeu ».

Au fil des siècles, le camée a pris différentes formes. Il pouvait figurer sur des bijoux, mais aussi sur des accessoires et des divers objets tels que des vases, de la vaisselle, des casques militaires, etc.

Camée d'Auguste, 100 Après J-C, Lieu de découverte: Catacombe de Priscilla à Rome.

Les premiers camées remontent à la Grèce et la Rome Antique. Ils affichaient alors des images de dieux et de déesses, des héros, des dirigeants, des figures religieuses ou encore des évènements marquants. En Grèce, il était porté par les femmes dans le but de séduire. On le réfère souvent en tant que symbole de la nymphe.

     

Le camée se fait discret durant le Moyen-Âge pour finalement ressurgir durant la Renaissance, jusqu’au 19ème siècle, par le biais d’une forte influence artistique venue d’Italie. Il est très prisé par les personnalités royales, notamment la Reine Elizabeth Ière, la Reine Victoria ou encore Napoléon Bonaparte. Ce dernier fonda d’ailleurs une école afin que de jeunes apprentis puissent apprendre cet art.

À l’époque, le camée est aussi porté par les hommes et les femmes dans le but d’afficher leur statut social privilégié.

Oubliés pendant de longues années, les camées font depuis peu leur grand retour dans le monde de la joaillerie et de la bijouterie. De nombreux créateurs de mode et de bijoux contemporains se sont d’ailleurs emparés de ces pièces empreintes d’un charme ancien pour leur offrir une réinterprétation plus contemporaine.